la_revolution_what_the_france
Juil 14, 2022

Spécial 14 Juillet | La playlist révolutionnaire de What The France !

Chaque année, la date du 14 juillet est synonyme de fête nationale en France, ce jour férié a été institué par la loi Raspail du 6 juillet 1880, afin de commémorer la prise de la Bastille du 14 juillet 1789, qui symbolise la fin de la monarchie absolue. La chute de la tristement célèbre prison de la Bastille est un évènement fondateur de la Révolution française, il marque le début d’une longue série de transformations, de réformes et d’innovations qui laisseront une trace durable dans l’histoire de l’Europe toute entière. Au-delà de son aspect politique, la Révolution mettra également fortement à contribution les arts pour propager ses idées auprès de la population française et la musique sera un véhicule de choix pour atteindre cet objectif.

 

Véritables outils de soutien idéologique, de nombreux hymnes et chansons verront ainsi le jour durant cette période qui s’étale sur une dizaine d’années, le plus célèbre étant évidemment « La Marseillaise » de Rouget de Lisle. Composé en 1792, sous le nom d’origine de « Chant de guerre pour l’armée du Rhin », suite à la déclaration de guerre de la France à l’Autriche, il deviendra l’hymne national français trois ans plus tard par décret de la Convention. Parfois remplacé par d’autres œuvres par la suite, son caractère d’hymne national sera à nouveau officialisé dans la Constitution de la Quatrième République en 1946, puis en 1958 dans la Constitution de la Cinquième République française. Ce chant révolutionnaire, qui exalte la liberté et le patriotisme, est un véritable appel au combat contre la tyrannie. « La Marseillaise » sera rapidement traduite et exportée à l’international, avec une première adaptation en italien dès 1797, suivie d’une version russe baptisée « La Marseillaise des travailleurs » en 1875. Plus tard, en 1931, elle accompagnera la naissance de la Seconde République espagnole, puis le dirigeant chinois Mao Tsé-toung l’utilisera lors de l’épisode de la Longue Marche pour son Armée populaire de libération entre 1934 et 1935. En 1970, « La Marseillaise socialiste » deviendra également l’hymne du président chilien Salvador Allende, avant d’être interdite sous le régime dictatorial du Général Pinochet, à peine trois ans plus tard. Signalons aussi que les Beatles auront recours aux premières notes de La Marseillaise pour composer leur succès « All you need is love » en 1967. L’œuvre connaitra ensuite une nouvelle vie grâce au regretté Serge Gainsbourg, qui enregistre en Jamaïque une version reggae en 1979, sous le titre « Aux armes et cætera » avec la participation des trois choristes attitrées de Bob Marley : Rita Marley, Marcia Griffiths et Judy Mowatt. C’est cette version, destinée selon son auteur à redonner à ce chant « son sens initial » qui ouvre notre playlist dédiée aux chants révolutionnaires, elle est suivie de deux adaptations plus récentes : l’une signée par l’artiste Big Red, membre du duo Raggasonic, parue vingt ans après celle de Gainsbourg, et l’autre interprétée par la chanteuse Melismell, sortie en 2011.

What The France a sélectionné pour vous un florilège de ces titres contestataires allant de la Révolution française à nos jours, en passant par la Commune, la Seconde Guerre mondiale ou la guerre d’Indochine, mais aussi inspirés des luttes sociales ou politiques historiques, ainsi que des chants antimilitaristes. Vous y croiserez des œuvres intemporelles de piliers du patrimoine musical français tels qu’Edith Piaf, Georges Brassens, Anna Marly, Serge Reggiani, Jean Ferrat, Léo Ferré, Mireille Mathieu, Nino Ferrer, Yves Montand et Georges Moustaki, mais aussi des titres contemporains signés NTM, HK & Les Saltimbanks, Saycet, IAM, Zebda, Keny Arkana, Ryon & Naâman, Tonton David, Saez, Disiz La Peste, Pat Kalla, No One Is Innocent, Laam, Zoufris Maracas ou Tryo.

WTF—Cover-Thèmes_la_revolution
Themes

La Révolution

Listen to an eclectic selection of revolutionary songs "made in France" ! Ecouter