nina_attal_what_the_france
Juin 19, 2021

Nina Attal | « Pieces of Soul »

Avec son album Pieces of Soul, sorti le 11 juin, la guitariste et chanteuse française Nina Attal, âgée de 29 ans seulement, revient aux racines blues, rock et R’n’B de sa jeunesse.

La musicienne primée, qui a donné plus de 600 concerts ces dernières années, notamment à l’Elbjazz, au Reeperbahn Festival, à l’Aalener Jazztage ou au Stimmen Festival, et qui a fait les tournées de soutien de Jamie Callum et de Robben Ford, entre autres, au début de sa carrière, a composé la musique. Les paroles sont de Gunnar Ellwanger du groupe Gunwood. L’enregistrement a commencé à l’été 2020 avec le line-up de Nina Attal (guitare, chant), Corentin Pujol (claviers), Bassam Bellman (guitare), Pierre El Grishi (basse) et Matthieu Gramoli (batterie).

Nina Attal était et est toujours très réticente à confier la production de ses albums à d’autres mains, auparavant seulement celles de Wha à celles du bassiste de Chic Jerry Barnes, mais Pieces of Soul, elle l’a confié à Maxime Lebidois (Beat Assaillant), dans le studio duquel, près de la mer en Normandie, elle a pu vivre son rêve californien, qu’elle avait auparavant pu réaliser en personne après une crise musicale et personnelle. La guitare était au centre des nouvelles compositions et elles sont entremêlées de soleil radieux et de la voix carrément lumineuse de Nina.

Les treize titres racontent le désir d’émancipation de Nina Attal. La ballade « Shape My Home » ouvre l’album à la manière d’un blues-soul des années 1960 et avec une outro qui combine des cordes aériennes avec un solo de guitare héroïque. La chanson folklorique « Daughter » traite des relations compliquées au sein d’une famille, et le rythme jazzy de la Nouvelle-Orléans de « Never Been Clear » évoque un amour passé.

La solitude est le sujet de « Spring Flowers », le changement est le sujet de la ballade « Make A Turn » avec son crescendo de guitare et de clavier, et Nina semble renaître lorsqu’elle joue le riff nerveux et féroce de « I Won’t Make It ». Elle célèbre un nouvel amour sur un rythme jazzy dans « I Can’t Stop Loving You » ; Attal se souvient de ses premiers pas en tant que musicienne dans le funk-rock des années 1970 de « Flames in the Sand ».

Même si Pieces of Soul raconte la nécessité de recomposer une vie parfois, l’album dégage un sentiment de bonheur intense, le bonheur d’être sur scène dans la joie, le bonheur de pouvoir partager énergie et passion avec un public.

Nina Attal participera à des festivals en été et fera une tournée en automne et en hiver. Les dates seront annoncées dès que possible, compte tenu des circonstances.

WTF—Pochettes_rock_6
Genres

Rock around the Eiffel

Discover the latest rock hits made in France. Ecouter