Covers WTF – WordPress
Mai 03, 2021

MYD | Artiste du mois de Mai

Myd, le délicieusement irrévérencieux DJ, musicien et producteur français, présente son premier album Born A Loser via Ed Banger Records / Because Music.

MYD

Le musicien français, né à Lille sous le nom de Quentin Lepoutre, a un curriculum vitae impressionnant. Myd fait de la musique depuis plus d’une décennie, tout d’abord, en tant que membre fondateur du très apprécié collectif Club Cheval, où il a contribué à produire et à remixer pour des artistes tels que Kanye West, Dua Lipa, Theophilus London, Brodinski et bien d’autres.

Mais ici, Myd a créé un album complètement seul, mettant en valeur son flair excentrique. Born A Loser est son disque de passage à l’âge adulte et la bande-son des plaisirs étranges de la vie : une séance de jazzercise arrosée, une baignade paresseuse dans la piscine pour enfants, votre oncle bizarre qui se trémousse sous des lumières discos.

Let You Speak

 » Let You Speak « , c’est la joie de se sentir libre, délié, prêt à voyager et à s’enfuir sans regarder en arrière. Je ne veux plus te voir, plus t’entendre et rien de ce que tu diras ne me fera changer d’avis. Quel plaisir d’être en liberté. »

Le titre est accompagné dans lequel on voit Myd et ses deux assistants réticents se rendre partout où l’on peut imaginer une excursion d’enregistrement sur le terrain. Myd, dans sa façon typique d’être pince-sans-rire, exige l’excellence de son équipe, dans des décors allant d’une prairie à un désert, un château, une fosse à crocodiles, une grotte éclairée par un lustre, un hélicoptère, un cuirassé et divers autres endroits bizarres pour enregistrer de l’audio. C’est un tourbillon d’émotions pour Myd, et une fin malheureuse pour ses assistants à contrecœur.

Moving Men

Après s’être rencontré par l’intermédiaire d’amis communs, Myd a conduit la voiture de sport décapotable métallique tant convoitée du clip emblématique de Justice « Fire » jusqu’à la maison de Mac (sans plaques ni permis), où le couple a écrit « Moving Men ».

Le titre est accompagné d’une vidéo animée hilarante, dans laquelle Myd et Mac incarnent des déménageurs de dessins animés qui sont plus occupés à fumer de l’herbe et à faire des gaffes qu’à déplacer des meubles. La vidéo a été réalisée par Alexandre Nart.

 

Lorsque Myd a décidé de créer son premier album solo, il le voulait frais et différent, mais espérait aussi qu’il reflète sa propre personnalité et son style. Born a Loser est un triomphe de confiance et de passion pour essayer quelque chose de nouveau.

Dès le premier titre, « We Are The Light », Myd prouve qu’il est plus qu’un DJ. Avec sa propre voix qui apparaît pour la première fois dans sa musique, il plante le décor d’un album qui n’a pas peur d’explorer. Qu’il s’agisse de la guitare d’inspiration indie-rock ou des sons de synthétiseurs bancals, il y a plus qu’il n’en faut pour vous intéresser et vous laisser porter par les rythmes.

Ed Banger Records

Après avoir enregistré son EP All Inclusive en 2017, Myd était à la recherche d’un label avec une atmosphère familiale. Il a finalement été signé sur le label phare Ed Banger, qu’il qualifie de label le plus  » familial de France « . Le label, fondé par Pedro Winter (ex-manager des Daft Punk) et qui compte dans ses rangs des artistes tels que Justice, Sebastian et Mr. Oizo ainsi que, précédemment, Cassius et Riton, n’a pas peur de s’amuser un peu, comme on peut le voir dans le documentaire Movin’ Men.

Bien que Myd se considère toujours comme un DJ, son chemin vers la gloire indie-rock et pop est en bonne voie et, si l’on en croit Born a Loser, être un loser n’est pas si mal.

WTF—Pochettes_pop_3
Genres

Pop The Champagne

Listen to the latest pop music hits made in France. Ecouter