piers_faccini_what_the_france
Avr 07, 2021

Piers Faccini | Nouvel album « Shapes of the Fall »

L’auteur-compositeur-interprète anglais Piers Faccini a sorti son nouvel album Shapes of the Fall le 2 avril dernier sur le label français Nø Førmat!.

L’attrait du sud

Au fil des ans, Piers Faccini a souvent suivi sa passion pour le dialogue interculturel le long des côtes méditerranéennes, de l’Europe du Sud au Moyen-Orient jusqu’à l’Afrique du Nord, en collaborant avec des musiciens tels que Ballaké Sissoko, Ibrahim Maalouf et Jasser Haj Youssef sur ses huit albums studio, dont son opus en duo Songs of Time Lost avec le violoncelliste Vincent Segal.

La famille de Faccini est originaire de la Méditerranée et sa musique a donc des influences du sud de l’Italie, de l’Andalousie arabe, ainsi que des rythmes et sonorités sépharades. Partant de sa fascination pour le tarantisme des Pouilles, l’un des derniers rituels de musique de transe en Europe, l’album traverse la Méditerranée comme dans des bateaux chantants, accompagné de deux maîtres algériens et de leurs instruments : les frères Malik et Karim Ziad, pour rechercher et communier avec les traditions de transe du Maghreb et les cultures berbère et Gnawa.

L’album

Le mythe d’un déluge dystopique est le thème de la chanson « All Aboard », où l’on retrouve les deux seuls invités : l’auteur-compositeur-interprète californien Ben Harper, collaborateur musical de Piers Faccini depuis son album Tearing Sky en 2005, et le chanteur marocain et maître gnawa Abdelkebir Merchane. Espoir ou désespoir, ruine ou restauration sont les thèmes de ce nouvel album : « All Aboard » va vers la lumière et l’espoir.

Qu’il s’agisse des morceaux plus percutants comme « Foghorn Calling », « Firefly » ou « Levante », ou des morceaux plus lents comme « The Longest Night », où l’on retrouve la guitare oud construite pour Faccini, tous les morceaux ont été enregistrés en direct sous l’aile du coproducteur et ingénieur Fred Soulard au studio A La Ferme en France, l’ensemble déborde de rythme. Les percussions donnent le ton, interrompant le silence pour faire place à la danse, aux bendirs et aux tamburellos, tandis que le son métallique des karkabous et les claquements de mains font rayonner les chansons.

Les termes « renouvellement » et « prudence » pourraient être utilisés pour décrire l’univers émotionnel des morceaux, exactement le genre de chansons qu’un très vieil homme aux ailes géantes chanterait pour retrouver ses forces, pour redresser ses plumes, pour reprendre ses esprits une dernière fois avant d’être prêt à s’envoler à nouveau dans le ciel bleu azur.

WTF—Pochettes_world_2
Genres

Around The World

Explore the latest world music hits made in France. Follow us for weekly updates ! Ecouter